Wöhlk

L'histoire de l'entreprise Wöhlk-Contactlinsen GmbH est jusqu'au début des années 1990 étroitement liée à son fondateur Heinrich Wöhlk qui est l'inventeur de la lentille de contact moderne.

Dès 1940, Wöhlk créa une première lentille de contact en plexiglas, dont le confort était nettement de plus haute qualité que celui des lentilles en verre de l'époque. Interrompu par la seconde guerre mondiale qui en suivi le chômage Heinrich Wöhlk , il continua ses recherches en 1946 et créa alors des lentilles avec optique interchangeable avant qu'il arrivât en 1947 à créer une lentille qui pouvait être séparée de la coquille skélaire et qui, après le façonnage des contours, pouvait être posée directement sur l'œil. La première lentille de contact moderne vit le jour sous la dénomination « verre de contact invisible ».

Heinrich Wöhlk continua ses recherches et ouvrit en 1949 sa première boutique à Kiel. Il débuta par l'expédition de ces lentilles fait-main aux opticiens de toute l'Allemagne et termina ses recherches sur la lentille parabolaire que l'on connaît encore aujourd'hui.

Entre 1961 et 1966, la fabrication a été nettement développée, l'entreprise avait alors 9 employés fixes et partit en 1971 pour Schönkirchen, là où l'entreprise continua son expansion.

Sous le nom Hydroflex, Wöhlk commercialisa en 1974 la première lentille de contact souple, trois ans plus tard suivit une lentille dure flexible ainsi qu'une lentille en silicone. Pour ses efforts, Heinrich Wöhlk reçut la croix fédérale du mérite en 1978.

En 1980, Wöhlk conclut une coopération avec l'entreprise Carl Zeiss. Après cela, une gamme de produits détaillée apparut alors sur le marché. 10 ans plus tard seulement, l'entreprise devint une entreprise subsidiaire de Carl Zeiss à 100%. En 1991 Heinrich Wöhlk décéda.

La Wöhlk-Contactlinsen GmbH fut intégrée en l'an 2000 à la compagnie américaine Bausch&Lomb et construisit une des usines de production les plus modernes pour lentilles de contact en Europe et la seule en Allemagne.

Cinq années après seulement, en 2005, Wöhlk fut externalisée de Bausch&Lomb et agit à partir de ce moment-là comme entreprise autonome.

zum Seitenanfang