Zeiss

L'histoire de l'entreprise Zeiss qui a été très influencée par le monde polito-scientifique a commencé en 1846 à Iéna avec un petit atelier et une boutique attenante. Le fondateur Carl Zeiss y proposait des longues-vues et des lunettes ainsi que des microscopes manuellement fabriqués. Ainsi, le nombre de ces clients augmenta rapidement. Dès le début des années 1850, Carl Zeiss avait 10 employés et s'était déjà agrandi.

Car il était insatisfait de la production manuelle de verres à microscope et car il avait essayé plusieurs fois d'optimiser le procédé mais sans succès, Zeiss commença en 1866 une coopération avec Ernst Abbé qui allait devenir une coopération novatrice : Abbé arriva en 1872 à établir la théorie d'optique de microscope après des années de recherche, celle-ci étant toujours de nos jours la base de toute optique de haute performance.

Après la construction d'un atelier pour verres optiques, Zeiss pouvait alors fabriquer des microscopes d'après la fabrication automatique et ceci comme seule entreprise dans le monde entier. En 1875, l'entreprise avait déjà plus de 60 employés. À la même année, Ernst Abbé devint coassocié à Zeiss qui à partir de ce moment là allait investir ces forces dans le développement de la'entreprise. Au moment de la mort de Carl Zeiss en 1888, l'entreprise avait 327 employés.

Les tensions résultant de la direction de l'entreprise ne pouvait être radiés que par la création de la fondation Carl-Zeiss-Stiftung en 1891 de laquelle Abbé fut à la tête jusqu'en 1903 et qui est devenue la seule propriétaire de l'atelier Zeiss en 1891.

Le développement de Carl Zeiss se trouva à la hausse dans les années à venir sans que la première et seconde guerres mondiales ne fussent des retardateurs au développement, bien au contraire. Le rôle de Carl Zeiss peut être comparé à celui de Bausch&Lomb aux États-Unis : Il y eut une grosse demande pour par exemple les lentilles photographiques et les lunettes d'armes qui ont été produites principalement par Carl Zeiss pour les pays germanophones.

L'après-guerre de la seconde guerre mondiale a été marqué par la scission : À cause d'une courte occupation de Iéna par les troupes américaines et pour finir leur retraite, quelques experts et spécialistes ont été contraints de quitter Iéna en direction du Bade-Wurtemberg. Quelques années après, les ateliers de Carl Zeiss ont été nationalisés par la RDA alors qu'en RFA, la Opton Optische Werke Oberkochen GmbH fut crééé, siège de la fondation Carl-Zeiss-Stiftung à Heidenheim. Seulement dans le cadre de la réunification dans les années 1990, les différentes entreprises ont été réunies en une sule et même entreprise.

De nos jours, l'entreprise Carl Zeiss a presque 13.000 employés dans le monde entier et un chiffre d'affaires annuel de 2,7 milliards d'euro. Le consortium constitue une des entreprises les plus importantes dans le secteur de la mécanique de précision optique. Le siège principal de l'entreprise se trouve encore à Oberkochen, d'autres sites ne se trouvent pas seulement à Iéna, Munich, Gottingue, Wetzlar et de Aalen en Allemagne, mais aussi dans le monde entier. Il y a donc aussi des sites en France, Angleterre, au Mexique, aux États-Unis, en Suisse et en Biélorussie entre autre.

Dans le secteur de la lentille de contact, Zeiss propose des lentilles de contact de toute sorte. Les lentilles mensuelles souples sont disponibles sous le nom de Zeiss Contact Day 30 spheric, les lentilles de contact toriques ont la dénomination additive Zeiss Contact Day 30 toric. De plus, des lentilles de contact quotidiennes sont disponibles dans le cadre de la marque Contact Day qui portent le nom Contact Day 1 Easy Wear.

zum Seitenanfang